Les Oliviers de Négus

de Laurent Gaudé

Il m’arrive parfois de débuter un roman, impatiente de retrouver un auteur, comme un rendez-vous avec un vieil ami. Ils ne sont pas si nombreux à me garder fidèle, le plus ancien étant, sans aucun doute, mon « ami » d’outre-atlantique Paul Auster, avec qui chaque rendez-vous est un nouveau voyage dans son univers américain, mais surtout new-yorkais.

Il n’est pas seul heureusement et depuis quelques années chaque rendez vous avec Laurent Gaudé fut un plaisir, du « Soleil des Scorta » en passant par « Eldorado » jusqu’à « la Porte des Enfers ». Même si les sujets lus étaient de plus en plus sombres, je ne m’attendais pas, en ouvrant « les Oliviers de Négus », à tant de noirceur.

Séduite par une phrase de la première page, je jubilais de commencer cette nouvelle aventure avec lui. Elle aurait pourtant du m’alerter ! Je vous la livre : « Je n’ai dit qu’un mot. Celui qu’impose l’annonce de toute disparition, j’ai dit simplement « j’arrive ». La mort nous convoque. C’est ainsi. Elle nous écarte pour un temps du rythme du monde et nous met en arrêt. Je veux être là-bas avec ceux qui me sont chers. »

Tellement vraie, tellement réelle…

Mais sûrement attendais-je une note d’espoir. Les quatre nouvelles qui composent cet ouvrage valsent et tournoient avec la guerre et la mort. Chacune a son époque propre et se confronte à l’intemporalité de l’orgueil et de la soif de conquête de l’homme. Toutes sans appel, toutes sans lumière.  Cependant toujours aussi bien écrites, elles se déroulent dans une ambiance pesante, rivalisant d’horreur et faisant froid dans le dos.

Après avoir lu la dernière ligne, je me suis dit : « qu’as-tu mon ami pour ne laisser ainsi entrevoir aucun espoir ? »

Publicités

À propos valeriethierry
Architecte Urbaniste Rédactrice, passionnée de voyages pour les découvertes qu'ils offrent, et nul n'est besoin de parcourir la moitié du globe pour s'évader... Un bon livre, une rencontre, un spectacle... Autant de fenêtre sur le monde à ouvrir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :