Rhinocéros

Rhinocérosd’Eugène Ionesco

Pas l’animal sauvage non ! Mais bien la pièce de théâtre, jouée actuellement à la MC2 à Grenoble. Texte difficile, parfois absurde, mais que l’on pourrait résumer comme le récit d’une épidémie de « rhinocérite », sorte de maladie qui fait tomber toutes les résistances, met en avant les comportements grégaires, les phénomènes de mode. Bérenger, traité au début comme naïf et inadapté à la vie en société, peurreux, est finalement le seul à résister, à décider de ne pas rentrer dans le rang, à avoir le courage de rester humain face à la sauvagerie des rhinocéros.

Beaucoup d’interprétations possible pour cette fable, magnifiée ici par une mise en scène élégante et sobre, servie par des acteurs fabuleux, sans parler des lumières subtiles et magiques. Quatre tableaux au décor efficace, de la terrasse de café, au bureau avec ses employés, puis au domicile de Jean, avant la solitude de la chambre de Bérenger. Tout est beau : l’éclairage, les couleurs, les constructions en bois secouées par le passage des rhinocéros, éclairées avec art…

Un très beau moment de théâtre, vraiment, qui permet d’aborder avec délice ce texte ardu !

http://www.mc2grenoble.fr/mc2_programme_reservation/zoom.php?spec=1618

Publicités

À propos valeriethierry
Architecte Urbaniste Rédactrice, passionnée de voyages pour les découvertes qu'ils offrent, et nul n'est besoin de parcourir la moitié du globe pour s'évader... Un bon livre, une rencontre, un spectacle... Autant de fenêtre sur le monde à ouvrir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :