En Quête d’Art

Quelques amis bien attentionnés m’ont offert un bon pour… une « œuvre d’art » !

Je me suis donc retrouvée en quête de la perle rare, et activée pour dénicher ce trésor. J’ai suivi leurs conseils, fouiné ici où là, ouvert grand mes yeux et mes oreilles ce qui a occasionné de belles rencontres et de jolis clin d’œil !

J’ai commencé mon voyage avec Juliette Lemontey dont j’ai été admirer les œuvres à la librairie du Square à Grenoble. Des portraits sans visage, on dirait de l’encre de chine, un trait proche de la calligraphie, du noir, du gris du blanc, quelques touches de rouge… Du silence, comme une absence… Un certain regard mais pas de coup de foudre…

Ma deuxième étape s’est faite sur la toile, sur le site d’Ophélie Vaganay. Pour le coup la couleur explose sur ces tableaux, on ressent la matière, l’épaisseur de la peinture à l’huile. Les tons sont acidulés, vivants, francs, chauds. Comme une sorte d’objectif, ses pinceaux saisissent des instants fugaces : un rayon de soleil sur un sommet, l’ombre d’un arbre sur la mer, une scène de marché… mais toujours pas de coup de foudre !

Je suis allée ensuite me promener sur le site de Valérie Guilaumé, dont je connais certaines œuvres installées chez des amis. Elle dompte l’acier pour créer, le plie, le roule, le perce, le découpe… Selon le traitement qu’elle lui fait subir, l’histoire est différente, la matière se révèle. Meubles, luminaires, sculptures, une grande diversité, plusieurs univers caractérisent cette artiste… pour aller plus loin il aurait fallu la rencontrer, se raconter, chercher aussi où l’acier aurait pu trouver sa place… Cela ne s’est pas fait !

pouleJ’ai également rencontré Jerome Bayet, auteur des sculptures (oiseau, chèvre, girafe…) qui parsème Corenc en ce moment et qui est tout aussi sympathique que ces œuvres le laisse présager ! J’ai été admirer quelques-unes de ses œuvres exposées à Voiron à la galerie Place à l’Art, ce qui m’a permis de découvrir d’autres artistes tout aussi talentueux… J’ai finalement acheté une de ses drôles de poules mais pour l’offrir à qui rêve d’avoir un poulailler ! Le clin d’œil m’a amusé…

Et puis j’ai échangé avec l’une, avec l’autre… Et d’autres passerelles sont apparues. J’ai pris contact avec une artiste basée à Paris, Blandine Deny, dont j’ai eu l’occasion de voir certaines sculptures. Après une balade sur son site, où certaines œuvres m’avaient tapé dans l’œil, nous avons pu échanger au téléphone avec beaucoup de plaisir. Et même si elle s’est avérée être originaire de Voiron, son atelier en région parisienne ne me permettait pas d’aller voir de visu ce qui m’avait séduit sur l’écran… Cela ne s’est donc pas concrétisé ici non plus mais je garde précieusement ses coordonnées.

SilenceEnfin, je suis entrée en contact avec une artiste de Chartreuse, Marie Montagnat Ponsar, dont « la peinture se nourrit chaque jour des moments précieux de l’existence », suis allée dans son atelier à Crolles, et là, ai eu un coup de foudre ! Pour sa maitrise de la couleur d’abord, de la lumière, du mouvement. Pour cette spontanéité que l’on sent dans ses toiles. Pour son univers, sa franchise, son accueil, ce moment partagé en toute simplicité.

Pour une toile enfin qui se nomme « silence »…

Publicités

À propos valeriethierry
Architecte Urbaniste Rédactrice, passionnée de voyages pour les découvertes qu'ils offrent, et nul n'est besoin de parcourir la moitié du globe pour s'évader... Un bon livre, une rencontre, un spectacle... Autant de fenêtre sur le monde à ouvrir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :