Hippocrate

arton27241-c124dDès le début du film, on plonge dans les tréfonds de l’univers hospitalier, dans le dédale sans fin de couloirs interminables, sans fenêtre, glauques. On sent tout de suite que l’expérience ne va pas être une partie de plaisir. Benjamin réalise son premier stage d’internat et se confronte au milieu impitoyable des internes de l’hôpital public. Fils du patron, l’expérience ne sera pas pour autant facile. Très vite sa confiance s’effrite, la peur et le doute s’installe, les injustices le touchent et l’ébranlent.

J’avais lu comédie… on sourit parfois, mais on se sent aussi un peu voyeur, mal à l’aise. Ce film ressemble plutôt à un documentaire, un bon documentaire ! Parfois cru, évoquant de vrais problèmes de société et rendant au final un bel hommage à tous ceux qui se dévouent à soulager les misères humaines.

Publicités